Les industriels d’Auvergne-Rhône-Alpes se mobilisent autour du Campus Région du numérique. Plus de 50 acteurs économiques, organisés en consortiums, se sont positionnés dans le cadre d’un appel à manifestation d’intérêt lancé pour le Campus.

MISTRE

Le site du Campus Région à Charbonnières-les-Bains accueillera ainsi dès 2020, sur ses 11 hectares, des équipements et matériels de l’industrie 4.0 : jumeaux numériques, unités de prototypage ou de production de petites séries…

L’appel à manifestation d’intérêt lancé en octobre 2018 par la Région, dans l’objectif d’identifier les acteurs, leurs projets et/ou les initiatives existantes ou à venir pouvant s’insérer dans la dynamique du Campus Région du numérique, a rencontré une mobilisation à la hauteur des ambitions portées par l’Exécutif régional. Précisément, ce sont 24 marques d’intérêt, projets et déclarations d’intention qui ont été transmis par des industriels et utilisateurs finaux, fournisseurs de technologies et de services, acteurs académiques et de la formation, structures d’accompagnement de l’innovation.

Des enjeux communs forts sont ainsi identifiés, en lien avec les compétences étendues du numérique (cybersécurité, intelligence artificielle, cloud industriel…) et les technologies en prospective (fabrication additive, usine digitale, plateforme de données…). De nombreux projets ambitieux ont été proposés, dans des domaines variés et complémentaires :

  • Installer une plateforme industrielle agile proposant des technologies de pointe et favorisant le transfert de technologies ;
  • Développer des formations adaptées au rythme de chacun et au gré de la transformation numérique des entreprises ;
  • Faciliter la formation de profils dotés d’une double compétence et certifier les compétences numériques élargies ;
  • Favoriser la création d’un écosystème pour la transformation numérique des entreprises en mobilisant pôles et clusters ;
  • Encourager les liens entre les entreprises et les chercheurs ;
  • Accélérer le développement des entreprises industrielles à l’international ;
  • Mettre l’humain au cœur de l’industrie du futur et de nouvelles conditions de travail ;
  • Utiliser l’intelligence artificielle au service des industriels et des entreprises de procédés.

Les professionnels de l’industrie, de la formation, de la transformation et de l’innovation expriment en effet un besoin très fort d’associer étroitement recherche et formation. Cela rejoint le concept et l’ambition du Campus Région du numérique, qui s’organise autour de la formation, de la transformation numérique et de l’innovation !

Forte de ces nouvelles synergies, la Région poursuit sa démarche de co-construction du Campus. Dans le cadre d’un appel à projets qui sera lancé début 2019, une dotation régionale sera prochainement votée et permettra de financer les projets retenus en amorçage/investissement. La mise en œuvre opérationnelle sur le site de Charbonnières-les-Bains est prévue pour la rentrée universitaire 2020.